Quelques tuyaux pour planifier sa nouvelle saison

Ça y est, me voila dans la première semaine de mon premier bloc d’entrainement en vue des prochaines courses. :) Et ça fait plaisir !! Je vais en profiter pour partager ma méthode pour structurer mes prochains mois d’entrainement, ça pourrait vous aider à en faire de même. Je précise que c’est ma façon de faire, pas LA solution.
Voilà les différentes questions que je me suis posé :

  • Quels sont mes objectifs ?
  • De combien de semaines je dispose jusqu’à ma course « A »?
  • Combien d’heures je suis prêt à m’entrainer par semaine ?
  • Quelles contraintes externes dois-je prendre en compte ?
  • Qu’est-ce que je peux changer par rapport à l’année dernière pour améliorer ma préparation ?

Lire la suite

Bilan du dernier bloc d’entrainement pour le challenge Roth

Bonjour,

ça y est, la préparation est terminée! 😀  Il y a eu du bon, et du moins bon. Je vais commencer par le moins bon pour me focaliser ensuite sur le positif. Sur mon dernier entrainement du bloc, je me suis fait mal. Ma sempiternelle tendinite au TFL est repartie pendant la sortie vélo. C’est râlant. L’étonnant est que je n’avais jamais eu de souci à vélo. Je suppose que 3 facteurs ont provoqué ça : manque d’hydratation, fatigue accrue, et trop gros braquet contre le vent pendant trop longtemps. Maintenant l’objectif est de soigner ça en trois semaines.

Lire la suite

Bilan du second bloc d’entrainement pour le distance ironman de Roth

Ça y est, mon deuxième bloc d’entrainement pour le distance ironman de Roth (Challenge Roth) est terminé. Comme pour le premier bloc, je vais faire un bilan et prévoir mes prochains objectifs, j’espère que ça vous aidera à en faire de même.

Bilan de ma préparation ironman

Sur 4 semaines j’ai un volume de 45h (11/13/10,5/10,5).

Natation :

8h et 17,2 km (8 séances). Sensations très moyennes dernièrement, mon battement de jambe est vraiment catastrophique. Des conseils utiles de Seb et Juju (les coachs) m’ont permis d’améliorer l’entrée de mes mains dans l’eau. La vidéo s’est avérée un outil très pratique aussi.

Vélo :

20h de vélo (530km, dont 2h45 de home trainer). Les beaux jours sont de retour et les sorties au grand air aussi, yeepee :mrgreen: Les sensations reviennent, je me suis rassuré sur une sortie où j’ai passé la barre des 90km en moins de 3h (à 20s) sans pour autant rouler au carton. 95 km pour la sortie la plus longue.

Course à pied :

12h (82 km). Ma tendinite ne m’a pas embêté donc niquel. Une grosse sortie de 3h15 en trail a été ma sortie la plus longue. J’ai fait un test sur un parcours de 5 km dans les collines, malgré 6kg de plus et aucun travail de vitesse j’ai battu mon record de 2005 de presque 1mn. :mrgreen:

Renforcement musculaire :

5h  uniquement abdo/gainage. Lire la suite

Quand planifier un half ironman pour optimiser sa préparation ironman?

Je me suis récemment posé la question de savoir quand planifier un half ironman comme course de préparation en prévision de l’ironman de juillet. Je vais tenter de donner quelques éléments de réponse. Je vais adopter cette stratégie cette année, je verrai bien comment ça se passe, mais j’espère qu’elle sera payante!  :mrgreen: Vous verrez que c’est cohérent. J’espère que ça vous aidera pour élaborer votre planning!

Faire un half ironman comme course de préparation pour un ironman: quels objectifs?

Avant de planifier sa course, il faut déjà en comprendre l’intérêt et en déterminer les objectifs. J’en vois plusieurs :

  • Évaluer l’avancement dans sa préparation
  • Tester sa stratégie d’alimentation et d’hydratation
  • Tester son matériel et sa position sur le vélo
  • Déterminer des allures réalistes pour l’ironman
  • Se rassurer (ou s’inquiéter!)
  • Se pousser plus dur qu’à l’entrainement

Le but de la course est donc de faire une répétition générale en condition réelle. Pour la situer par rapport à son objectif A il faut tenir compte de plusieurs facteurs. Il faut tout d’abord pouvoir rectifier le tir si jamais tout ne se passe pas comme prévu. Il ne faut donc pas qu’elle soit trop proche de l’ironman pour éviter d’y arriver inquiet si vous avez réalisé que des choses ne vont pas. Il faut cependant que vous soyez assez en forme pour tirer pleinement partie de votre course de préparation, mais aussi qu’elle ne soit pas trop espacée pour avoir votre pic de forme au bon moment.

Quand planifier son half ironman en vue de l’ironman?

Vous pouvez arriver à jongler avec ces différents paramètres en plaçant votre course huit à neuf semaines avant votre ironman. Avec ce délai, vous pouvez:

  • prendre une semaine de récupération derrière pour laisser le temps à votre organisme de se régénérer et faire le point sur le positif et négatif de la course.
  • enchainer par un bloc d’entrainement (4 semaines) en fonction des enseignements que vous avez pu tirer de la course.
  • Tester les éventuels changements de réglages matériels ou d’alimentation/hydratation.
  • Effectuer deux semaines d’affutages.
  • Arriver serein le jour de la course. 😉

Pour moi, la course de préparation sera sans doute le half de Palavas mi-mai, je croiserai peut-être certains d’entre vous 😛
En attendant, entrainez-vous bien!

 

Bilan du premier bloc d’entrainement pour le distance ironman de Roth

Je viens de terminer mon premier bloc d’entrainement pour mon objectif de l’année qui est le distance ironman de Roth (Challenge Roth). Je pense qu’il est nécessaire de faire un bilan après chaque bloc pour faire le point. J’espère que cet exemple de bilan vous sera utile et je vous invite aussi à en faire de même en étant le plus honnête possible. Ça ne sert à rien de se voiler la face pour impressionner (les autres ou vous même), le jour de la course vous serez tout seul!

Bilan de ma préparation ironman

Sur 4 semaines j’ai un volume de 37h (11/9/11/6). Au vu des conditions climatiques que nous avons eu je ne suis pas mécontent. Si je fais le bilan discipline par discipline, c’est nuancé.

Natation :

7h30 (8 séances). Je suis assez satisfait, je n’ai pas pu nager en semaine 4 mais les autres j’ai fais de bonnes séances avec une amélioration niveau technique donc il faut que je continue comme ça.

Vélo :

16h de vélo (dont 10h20 sur home trainer). Seulement 2 sorties de 60km en vélo et au moins je sais où j’en suis: vraiment à la rue! Des que ça monte un peu j’explose, des qu’il y a du vent j’explose. Finalement il n’y a qu’en descente que ça va… Le HT c’est bien mais ça ne remplace pas le terrain.

Course à pied :

6h de course à pied (6 séances). Je n’ai pas trop couru, car ma tendinite au TFL était revenue, je pense m’en être tiré donc je vais pouvoir augmenter le volume doucement.

Renforcement musculaire :

6h30  (9 séances) + 1h autres. J’ai bien progressé en gainage.
Je peux grâce à ce bilan déterminer mes objectifs. Lire la suite