Vouloir ou pouvoir ? Grande différence.

Je me rappelle une discussion que j’avais eu avec un ami (qui se reconnaitra) à Lyon l’été 2009. J’avais participer au marathon de Paris et je commençais à faire un peu de vélo et à nager. Je lui avais dit « un half ironman me semble faisable, un ironman est impossible, je ne vois pas comment courir un marathon après 180 km de vélo ».

Quelques années plus tard, une multitude de courses toutes distances confondues dont trois ironmans, une seule chose à changer chez moi : je sais maintenant que tout est possible.

Il y a une énorme différence entre vouloir, et pouvoir. Nous pouvons beaucoup, nous voulons beaucoup moins. Le plus difficile est de faire sauter les barrières psychologiques que l’on se fixe.

Les plus grandes des qualités à avoir pour terminer un ironman sont, la volonté et la détermination. La capacité physique à terminer un ironman ne découle que de ces qualités. S’entrainer quand il fait froid, quand l’envie n’est pas là, quand il y a des choses plus facile à faire. Si vous avez de la volonté, et que vous êtes déterminés, vous pouvez réaliser de grandes choses. Et peu importe le domaine.

Il est par contre vrai que dans notre société où le « sans effort » est à la mode, ces qualités se perdent. Heureusement, c’est un état d’esprit qui s’acquiert, et j’ai toujours espoir de voir un jour les adeptes du « oui mais » avec tout un tas d’excuses derrière changer.

Il y a des gens qui disent qu’ils peuvent, et d’autres qu’ils ne peuvent pas. En général ils ont tous raison.
Henry Ford

Super vidéo (en anglais) qui résume bien la mentalité et l’état d’esprit nécessaire.

Je vous invite à réfléchir la prochaine fois que vous direz « je ne peux pas » si ce n’est pas plutôt une question de ne pas vouloir.
Benoit