Comment s’occuper pendant l’intersaison ?

Bonjour à tous !

Après une longue absence, me voilà de retour :) J’en profite pour vous souhaiter à tous une année riche, pleine d’accomplissement sportif et non sportif et surtout la santé.

L’activité triathlétique était calme, et à cette période de la saison, rien de particulier concernant le tri, l’entrainement ou la performance. C’était surtout repas, boissons et excès de chocolat. 😀

Je ne suis pas pour autant resté inactif, loin de là. Voici ce que j’ai fait, ça pourrait vous donner des idées pour le mois de janvier quand il fait froid et nuit tôt. Pour ceux qui ont des gros objectifs tôt dans la saison, vous avez sans doute repris ou allez reprendre sérieusement d’ici peu. Pour les autres, il y a encore un peu de temps pour se ressourcer physiquement et mentalement. Lire la suite

Quel(s) intérêt(s) de prendre des capsules de sel lors d’un ironman ?

La supplémentation en sel sur ironman

C’est un débat qui anime les forums et j’ai lu tout et son contraire. Cela m’avait d’ailleurs posait quelques problèmes lors de ma préparation pour le Challenge Roth (distance ironman). J’ai donc décidé de retourner voir ce que disait la littérature scientifique. Ce billet repose sur un article de 2008 de l’équipe de T. Noakes, auteur de Lore of Running.

Prendre du sel en supplément est souvent vu par les athlètes et les coachs comme un moyen pour éviter le syndrome d’hyponatrémie (diminution de la concentration en sel dans le plasma sanguin). Cela serait d’autant plus vrai sur les épreuves longues distances avec des recommandations de 500 à 1000 mg/heure. Lire la suite

11 techniques pour booster votre mental quand ça ne va plus

Vous avez sans déjà vécu ce genre de course : vous partez trop vite avec de bonnes sensations, et d’un coup, c’est l’explosion physique, et mentale. Et même en ralentissant vous n’êtes plus dedans. Voici un exemple d’un récit de course, réel, sur un 10km :

  • Km1 : bon départ, je suis à la bonne allure.
  • km2 : je vais plus vite que prévu, mais je me sens bien donc je continue.
  • Km3 : j’ai encore accéléré, mais les jambes sont là. Peut-être un record ?
  • Km4 : je suis toujours dans le rythme et je me sens bien.
  • Km5 : j’ai bien ralenti, sans m’en rendre compte. Je suis dans le dur, je commence à douter.
  • Km6 : j’ai beau forcé je n’avance plus, je n’ai plus envie. Je me fais doubler, j’ai déjà mon récit d’après course, je ne suis plus dedans. J’ai envie de mettre le clignotant.
  • Km7 : je m’approche de l’arrivée, le calvaire continue. Je n’y suis plus du tout. À quoi bon forcer pour une course ratée ? Je n’arrive pas à me sortir de cette spirale négative.
  • Km8 : Toujours au fond du seau, vivement que ça se termine. Pourtant à l’entrainement tout allait bien ?!
  • Km9 : la fin du calvaire approche, j’arrive un peu à accélérer, mais je n’ai pas envie de me rentrer dedans. Je laisse partir ceux à mon niveau. Par orgueil je double deux personnes avec qui je faisais le sprint sur la fin, même si je n’y mets pas une grosse conviction.

Comment expliquer ce type de défaillance mentale ?

Lire la suite

Entrainement triathlon: avez-vous déjà testé le Tabata Intervalle ?

Vous êtes à court de temps et penser que ça ne vaut pas la peine de s’entrainer pour 20 mn ? Détrompez-vous !

Le principe de la méthode d’entrainement Tabata

La méthode Tabada repose sur une étude publié en 1996 par l’auteur du même nom. Elle préconise d’enchainer des efforts intermittents de très haute intensité avec des phases de récupération courtes. Lire la suite

Interview de Chris « Macca » McCormack (et d’autres) avec Bob Babbitt

Vous trouverez sur cette page tout un tas d’interview de prétendant au titre à Kona pour le championnat du monde ironman. Je vous conseille fortement celle de Macca, c’est un régal ! Il est vraiment extra ce type.
Ponchoman toujours présent, même si je ne comprends pas trop pourquoi il est là !

Source: triathlete.com

Comment suivre les championnats du monde Ironman ?

En cette semaine de championnat du monde Ironman, vous vous demandez peut-être comment les suivre. Ils devraient normalement y avoir deux sources accessibles sur ordinateur. Ils seront diffuser sur une chaine allemande je crois aussi, mais vu que je n’ai pas de TV je ne m’en suis pas préoccupé.

Live des championnats du monde Ironman à Kona, Hawaii

  • Universal Sports
  • ironmanlive (il n’y a pas encore le lien).
  • Il va falloir veiller tard pour voir le dénouement, tant pis pour les 10 km du lendemain !

    Macca

    Source : ironman.com

    Je voulais faire un pronostic, mais honnêtement je n’arrive pas à faire un choix tellement qu’il y a des prétendants. Je me lance quand même. Chez les femmes je verrai C.Steffen suivit de L.Cave et M.Carfrae. Et chez les hommes, y’en a tellement… Potts, Crowie, A.Raelert, Vanhoenacker, Macca, Al Sultan, TO. Il pourrait être dans n’importe quel ordre. J’aimerai bien voir un exploit de Potts. De toute façon, que ce soit chez les hommes ou les femmes, la course devrait être palpitante. :mrgreen:
    RDV samedi à 18h30 heure française si je n’ai pas fait d’erreur de calcul ! :p
    Benoit

    A quoi ressemble un marathon sur ironman pour les meilleurs mondiaux ?

    Je suis tombé sur une vidéo relayée par « firstofthebike » montrant des images du marathon sur l’IM Melbourne. Elle date un peu, mais vous pouvez y voir Alexander, Brown, Llanos et Gambles partir ensemble sur le marathon. Regardez attentivement, c’est impressionnant la vitesse des coureurs et la cadence de foulée qu’ils arrivent à maintenir. J’ai compté pour Alexander, 90 pas par minute par pied, c’est beau ! Il a gagné et a couru le marathon en 2h38, soit du 3’45/km (16,8 km/h), ça fait rêver ! Il est aussi tombé sous les 8h (7h57). A quelques jours de Kona, ça nous rappelle le niveau incroyable de ces athlètes.

    Alexander, Brown, Gambles, Llanos sur le marathon de l’Ironman Melbourne

    Image de prévisualisation YouTube

    Bientôt un billet sur l’influence de la cadence de foulé sur la performance en CAP, restez connecté ! Et en attendant, profitez de ces vidéos des meilleurs triathlètes mondiaux :) .

    Psychologie d’après Chris McCormack : C’est tout dans la tête !

    Je voulais attirer votre attention vers un super article de Chris McCormack qui a été publié sur le site triathlete Europe.
    Vous le trouverez ici. Il nous présente comment gérer les moments difficiles et la douleur lors d’une course. J’adore ce qu’écrit Macca, il n’est pas un des meilleurs triathlètes de tous les temps pour rien. Cet article est plein de bons conseils :)
    Et bien sur, enjoy the suck !
    Ah, et j’allais oublier, Crowie vient de sortir un livre. Je l’ai précommandé, je vous en dirai plus une fois que je l’aurai lu :)
    As the Crow Flies: My Journey to Ironman World Champion

    Entrainement course à pied pour triathlon : fractionné

    Comme je l’ai dit dans un post précédent, l’objectif du moment est les 10 km de Romans. J’essaie donc de gagner en vitesse, et c’est pas gagné !!! Les + 3kg depuis Roth se font sentir. Pour changer du traditionnel 30-30 et pour pimenter mes séances, j’ai expérimenté le 45-30. Résultat, ça pique ! Lire la suite

    Norseman triathlon : une épreuve mythique

    L’édition 2012 du Norseman est passée, c’était le dixième anniversaire avec pour l’occasion deux épreuves identiques, une le samedi et une le dimanche. Cette course reste pour moi un rêve que j’espère un jour réaliser ! Devant le succès de cette épreuve, il va devenir de plus en plus difficile d’obtenir un sésame d’entrée, et encore plus de pouvoir atteindre le sommet vu que les derniers ne peuvent pas franchir la ligne… Mais bon, ça ne sert à rien de se fixer des limites. C’est ce genre d’épreuve qui me pousse à aimer ce sport. :-)
    Quand je vois ces superbes images, je ne peux m’empêcher de vouloir vivre cette expérience!

    Vidéo du Norseman 2012

    Image de prévisualisation YouTube

    Comment retrouver la motivation après un gros objectif ?

    Suite à un gros objectif sportif, il est facile de se retrouver un peu désœuvré. Subir de plein fouet le syndrome du blues post objectif est très courant ! Eh oui, maintenant quoi ? Vous avez réussi ce que vous avez entrepris, vous passez pour une machine (ou un cinglé, ça dépend) auprès de votre entourage, vous profitez de faire la fête sans rentrer avant tout le monde, vous voyez vos amis, la famille, et vous ne courrez plus de partout.

    Mais vous n’avez plus non plus de cible à atteindre. Et ne pas avoir d’objectif implique ne pas être dans un processus de préparation. Finalement, vous pouvez retrouver facilement la motivation à vous entrainer, tout en y allant avec plaisir. Lire la suite

    Les Brownlee aux JO, leur influence sur le sport

    Les frères Brownlee aux JO : un grand moment !

    J’espère que vous avez pu voir l’épreuve du tri masculin hier au JO, quelle course !!! Les frères Bronwlee nous ont vraiment montré toute leur classe en étant devant du début à la fin, en attaquant à vélo et en enrhumant tout le monde sauf Gomez sur la CAP. Incroyable performance.

    Je suis tombé sur cet excellent article parlant de l’influence qu’ils ont sur le sport, donc plutôt que de réécrire ce qui a déjà été dit, je vous laisse le découvrir ici.

    http://triathlon.competitor.com/files/2012/08/DEL_4522_medium.jpg

    Source : Delly Carr/Triathlon.org

    Challenge Roth : bilan sur l’alimentation et l’hydratation

    Ça fait une quinzaine de jours que j’essaie de faire un billet sur l’ironman de Roth mais je ne suis pas satisfait, car à part raconter ma vie, je n’y fais rien d’intéressant! Pour éviter de gonfler tout le monde, je vais aller à l’essentiel. Tout d’abord,  je suis finisher, l’objectif a donc été atteint. :mrgreen:

    Lire la suite