Entrainement triathlon: sortie endurance en négative split

Le négative split

Lors de votre prochaine sortie longue en endurance, effectuez une deuxième portion plus rapide que la première, ce qu’on appelle un « négative split« . Prévoyez donc de partir dans la zone inférieure de votre allure endurance pour terminer dans la zone supérieure.
Courir de cette façon vous apprendra à finir fort en course. Plutôt que de partir au carton et prendre un plomb sur la fin, il vaut mieux partir légèrement en dessous pour finir plus rapidement. En plus, vous aurez un gros avantage psychologique sur vos concurrents, et c’est bon pour le moral quand la course devient difficile de voir qu’on double du monde!
D’ailleurs, toutes vos séances devraient être comme ça. L’idéal serait de toujours pouvoir finir un poil plus fort que quand vous avez commencé peu importe le type de séance.
Et pour finir une vidéo très courte sur le Roi Haile Gebreselassie lors de son record sur marathon à Berlin en 2008. Pour ceux qui ne le connaitraient, ce n’est personne d’autre qu’un des meilleurs coureurs à pied de tout les temps. C’est beau! (si vous ne pouvez pas voir la vidéo directement sur la page, cliquer et vous pourrez la visionner directement sur youtube).
Benoit
Image de prévisualisation YouTube

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *