Lance Armstrong, Triathlon et Cie

Photo: Kurt Hoy

Pour ceux qui suivent l’actualité du triathlon, vous avez sans doute vu que Lance Armstrong (LA) faisait son retour à la compétition en triathlon le weekend dernier au 70.3 du Panama. Pour les autres, il a donc fait son retour  😉 après avoir participé cet été au championnat du monde Xterra (23eme).

Et quel retour! Il termine la course 2nd, à 42″ du vainqueur Bevan Docherty (double médaillé olympique),  sur un plateau de 22 pro hommes donc une sacrée performance. Surtout qu’il s’est fait doubler à 1km de la ligne. Il arrive devant des gars comme Chris Lieto (un des meilleurs cycliste du monde sur tri, multiple vainqueur sur cette distance), Rasmus Henning (vainqueur à Roth en 2010, 5eme à Hawaii en 2009) ou encore Richie Cunningam (spécialiste sur cette distance) pour ne citer qu’eux. D’ailleurs ils devaient être bien dégoutés!! Il a des temps impressionnants :

  • 19’22 en natation (1’01/100m)
  • 2h10’18 en vélo (41,5km/h…)
  • 1h17’01 en course à pied (3’39 au km).

Pas mal pour un retraité de 41 ans… 😯 Il nage avec les meilleurs, pédale avec les meilleurs, et court avec les meilleurs, impressionnant y’a pas à dire.
En plus si vous regarder cette vidéo vous verrez que niveau des transitions il a pas été bien bon. 20″ de perdue en transition, sachant qu’il arrive 42″ derrières le gagnant, ça aurait pu être différent s’il avait mieux enchainer.

Je ne sais pas trop quoi penser de ce retour. Le point positif est que ça va engendrer une grosse couverture médiatique pour le triathlon, et ça, c’est définitivement un atout pour la discipline. En plus, il va s’aligner sur l’Ironman de Nice en juin donc retombé médiatique assurée. Bon, il faut dire aussi que sa fondation livestrong a passé un partenariat avec Ironman donc sa venue chez nous n’est pas tout à fait innocente, vu la controverse qui a toujours plané autour de LA, ça fait parler. N’empêche que le résultat de dimanche a été signalé sur le site de l’équipe et que sa participation à Nice ne manquera de braquer les projecteurs sur notre sport.

Dans le négatif, l‘image de Lance Armstring chez nous a souvent été lié au dopage. Certes, il n’a jamais été attrapé, il est donc innocent preuve du contraire. En revanche, un gars qui arrive comme ça après 20 ans hors de la discipline et qui coiffe les meilleurs spécialistes sur le poteau va encore engendrer des suspicions. Ça serait dommage qu’un amalgame soit fait entre ses résultats et le possible dopage en triathlon (qui doit exister, je n’en doute pas…). Attendons de voir comment le grand public prendra ça.

De mon côté, je reste quand même impressionner par son niveau de performance dans les 3 disciplines, et il a quand même la classe sur son vélo, quelle fréquence de pédalage!! ET vous qu’en pensez-vous?

Photo: Kurt Hoy

6 réflexions au sujet de « Lance Armstrong, Triathlon et Cie »

  1. Ils en ont même parlé hier soir dans le Moscato Show sur RMC (qui généralement parle assez peu de triathlon on est d’accord…)
    J’espère que la venue d’anciens cyclistes soupçonnés de dopage ne va pas engendrer une surenchère et une gangrène de ce sport.

  2. Bonjour,

    Il faut rester vigilant lorsque l’on annonce des allures de course et notamment en natation sur des épreuves outdoor en triathlon. La distance en natation avoisinait les 1500 m, et non 1900 m, ce qui renvoit à une allure de nage de l’ordre de ~ 1:17-1:18/100, bien plus cohérente.

    Cordialement,

    Stéphane PALAZZETTI

    • Merci pour les précisions. Je trouve ça d’ailleurs abusé qu’il n’y ait pas les distances vu le service (et le prix) qu’ils sont censés donner. Déjà au 70.3 d’Aix il manquait pas mal en vélo et CAP, à 210€ l’inscription il pourrait faire un effort…
      Par contre, même si les allures sont faussées, le fait qu’il soit arrivé à rester avec les meilleurs ne l’est pas. Il a nagé en 19’22 contre 19’19 pour Cunningham, 19’00 pour Rasmus Henning donc c’est super costaud. Et c’est pareille pour le vélo et la CAP. Il a réussi à tenir les meilleurs, et c’est surtout la dessus que je voulais insister.
      Benoit

  3. Ping : Triathlon international d'Abu Dhabi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *