Entrainement triathlon: avez-vous déjà testé le Tabata Intervalle ?

Vous êtes à court de temps et penser que ça ne vaut pas la peine de s’entrainer pour 20 mn ? Détrompez-vous !

Le principe de la méthode d’entrainement Tabata

La méthode Tabada repose sur une étude publié en 1996 par l’auteur du même nom. Elle préconise d’enchainer des efforts intermittents de très haute intensité avec des phases de récupération courtes.

Entrainement selon la méthode Tabata

Je vous conseil de faire cette séance sur home trainer. Au moins vous n’avez qu’à vous consacrer sur l’effort.

Après un échauffement progressif de 10 mn, enchainer 8 fois 20s à effort max suivit par 10s de récupération. Prenez 6 mn pour faire redescendre votre fréquence cardiaque et récupérer.

Les bénéfices de la méthode d’entrainement Tabata

Dans l’étude de 1996, les auteurs ont montré que faire cet entrainement 5 fois par semaine pendant 6 semaines avait un effet plus important sur la Vo2max (gain de 7ml/(mn.kg)) qu’un entrainement de 1h à 70% de Vo2max (fréquence identique, gain de 5ml/(mn.kg)). Ce type d’entrainement permettait en plus d’améliorer les capacités anaérobies de 28 % alors que l’entrainement en endurance n’avait aucun effet.

Conclusion sur la méthode d’entrainement Tabata

Moins de temps à s’entrainer pour un gain plus important, que demandez de plus ?! Si vous êtes à court de temps, plutôt que de ne rien faire, opter pour un Tabata interval !

Benoit

2 réflexions au sujet de « Entrainement triathlon: avez-vous déjà testé le Tabata Intervalle ? »

  1. Oui j’ai essayé !

    Paradoxalement, ce n’est pas évident. Lorsqu’on manque de temps, la concentration n’est pas au rdv. Ce faisant, l’exercice de vient très, très difficile voire impossible. 170% de PMA ! Ouille ! Pour du long, je ne vois pas bien l’intérêt.

    Néanmoins, comme toujours ce sera intéressant d’avoir ton retour.

    • L’intérêt réside principalement dans le fait que ce type d’entrainement apporte des adaptations physiologiques (sur la Vo2max et les capacités anaérobies) en seulement 20mn. Donc plutôt que de ne rien faire, ou faire une séance d’endurance de 20mn (qui pour le coup n’apportera pas grand-chose), une séance intense comme ça permet quand même de progresser.
      Ensuite, c’est sur que ça ne remplace pas une sortie longue ! Il faut plutôt voir ça comme un entrainement de secours quand on ne peut pas faire plus.
      Cela permet aussi de travailler mentalement, et dans ton cas sur la concentration apparemment 😉
      Et comme tu dis, c’est violent !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *