Comment courir par grand froid ?

J’ai participé dimanche dernier aux Drayes Blanches pour mon premier trail, qui plus est sur neige! Parcours de 13,5 km (400m de D+) dans la forêt de Lente en plein Vercors. Trois nouvelles expériences pour moi, car en plus du parcours type trail, de la neige, j’ai couru pour la première fois dans un congélateur. Le thermomètre affiché -22 °C lorsque nous sommes arrivé, donc vraiment un grand froid !! Sensation confirmée en sortant de la voiture avec gel instantané de l’intérieur du nez. La température était d’ailleurs tellement basse que les organisateurs ont annulé le 26km et ont basculé tout le monde sur le moyen parcours.

Même si ça parait surprenant je n’ai pas du tout souffert du froid, j’avais mis une tenue adaptée donc, ça n’a pas été un problème. En plus, je n’avais pas d’équipement spécifique donc j’ai fait avec ce que j’ai pu trouver. Voici quelques conseils tirés de mon expérience sur l’équipement à avoir si jamais vous vous retrouvez confronter à de telles températures.

Courir par grand froid: trucs et astuces

Mon équipement

Pour le haut du corps :

  • un tee-shirt technique à manche longue
  • une polaire à manche longue
  • ma veste d’hiver de vélo
  • une paire de gants en soie
  • ma paire de gants de vélo pour l’hiver

Pour le bas du corps :

  • un collant de ski
  • un collant de course à pied par dessus
  • une paire de chaussettes de sport
  • des chaussures de trail
  • des guêtres

Pour la tête :

  • un bonnet en laine doublée polaire
  • un tour de cou
  • un protège visage couvrant le nez et la bouche type buff
  • une paire de lunettes

J’ai aussi pris un sac de trail avec à l’intérieur une couverture de survie (obligatoire), un coupe-vent à capuche (obligatoire) et de quoi manger et boire. Voilà le résultat: sexe hein?!

Voilà mes impressions sur mes choix pour courir avec des températures aussi basses :

Je n’avais pas isolé le tuyau de la poche à eau donc j’avais pris une bouteille d’eau à la place que j’ai gardée à l’intérieur. Pas du tout pratique au final, car il fallait que je le quitte à chaque fois pour boire. Résultat je n’ai pas assez bu. Une solution simple pour isoler le tuyau et de le recouvrir de papier aluminium et de papier bulle. Je le ferai la prochaine fois.
Mes lunettes ne m’ont servi à rien. La vapeur qui s’est posée dessus à cause de la respiration a gelé instantanément, je n’y voyais rien avec donc choix à améliorer.

Niveau du haut et du bas du corps j’étais très bien, ni trop chaud ni trop froid. En plus j’avais des vestes à fermeture éclaire donc je pouvais moduler l’ouverture (j’ai tout laissé fermé!). Mes guêtres ont été inutiles. C’était un modèle adapté au ski, mais pas à la course à pied, car ils ne descendaient pas assez bas. J’ai donc eu plein de neige dans les godasses. Je n’ai par contre pas eu froid malgré les pieds trempés. Petite astuce qu’il m’a été donné: mettre une couche d’alu entre la semelle et la chaussure pour augmenter l’isolation. Ça a bien marché.

Niveau de la tête, aucun problème. Je n’ai pas gardé mon couvre visage, je l’ai enlevé dès le départ. Malgré le froid de l’air, aucun problème de douleur niveau de la gorge ou des poumons. Mon bonnet était très chaud donc très bien.
Je n’ai pas du tout eu froid aux mains non plus.

Au, final mon équipement était plutôt bien adapté, et vu qu’il n’y avait pas de vent, le froid (sec) n’a pas du tout été un problème. Après la course en elle-même, c’est une autre histoire! 20 cm de poudreuse, 40 par endroits, grosse galère, mais j’en ai pris plein les yeux devant la beauté des paysages et de la forêt.

2h03 pour couvrir seulement 13,5 km, je n’ai pas trop fait fumer mes semelles! Peu importe, c’était super. Un dernier conseil, n’oubliez pas de bien boire quand il faut si froid, car mine de rien l’air est très sec et on transpire beaucoup avec toutes ces couches. Ensuite niveau sensation j’ai eu des douleurs aux mollets dues à la nécessité de stabiliser la cheville en permanence et aux lombaires. Ce type de course est éprouvant pour tous les muscles stabilisateurs du fait du sol glissant. Par contre niveau des cuisses ça allait et il ne s’est rien passé de bizarre niveau du ressenti à cause du froid.

Bien content de cette nouvelle expérience, mais je ne ferai pas ça tous les week-ends! J’ai trouvé le trail vraiment sympa. C’était un peu être un peu extrême niveau des conditions pour un premier, mais au moins j’ai vu ce que ça pouvait être. En plus, c’est une bonne alternative pour faire des sorties longues en courant et découvrir de super paysage. Un post dédié sur l’intérêt du trail bientôt, restez branché!

http://www.dailymotion.com/video/xoi3nw

3 réflexions au sujet de « Comment courir par grand froid ? »

  1. Ping : Comment s'occuper pendant l'intersaison ?

  2. Salut,
    Merci pour cette expérience.
    je cours depuis des années par tout temps à Helsinki. Ce matin -24, 13 km de semi trail ( neige parfois tassée, glace, ou neige poudreuse 15-20 cm) en 1h10 sans forcer, par grand bleu, magnifique experience.
    Une chose que je peux dire : le froid pompe l’energie à fournir pour maintenir la meme vitesse que par temps clément. Egalement la souplesse des couches de vetements peut diminuer la performance.
    mettre une creme ou huile epaisse sur les parties du visage découvertes pour eviter les engelures.
    J’utilise une cagoule balaclava pour proteger mes levres, mon nez et mon front. Effectivement ca te donne tout de suite l’air d un braqueur de banque.
    Je cours sans lunettes et mes cils et sourcils givrent en 5 minutes , ca ne me gene pas trop. Mais peut etre des lunettes de natation pourraient être efficaces?
    autre chose encore : asthmatique, faire attention, l alternance air chaud ( en provenance des poumons) air froid ( en provenance de l’exterieur) dans les bronches peut irriter.

    Bonnes courses!

    • Wow, belle sortie ! C’est même rapide 13 km en 1h10 avec un froid pareil. Je ne crois pas que j’aurais la motivation par contre pour sortir souvent avec de telles températures !
      Pour les lunettes de natation, je ne pense pas, la buée gèlerait trop rapidement. Je vais retourner faire la course cette année, il devrait faire plus chaud. A voir donc :)
      Merci pour les retours d’expérience !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *