Entrainement vélo en triathlon : verticalité et intensité

Vous voulez progresser à vélo ? Vous êtes à court d’idée ? Voici quelques pistes qui pourront vous aider à modifier votre préparation vélo.

Entrainez-vous vertical

En route pour le Galibier

Au printemps, je suis tombé sur un article de Tim Deboom (double champion du monde ironman) dans Inside Triathlon. Il donnait des conseils sur l’entrainement. Voici ce que j’en ai retenu :
En vous entrainant sur du plat vous serez bon sur du plat, pas en côte.
En vous entrainant en côte, vous serez bon en côte ET sur le plat.

Lire la suite

Vouloir ou pouvoir ? Grande différence.

Je me rappelle une discussion que j’avais eu avec un ami (qui se reconnaitra) à Lyon l’été 2009. J’avais participer au marathon de Paris et je commençais à faire un peu de vélo et à nager. Je lui avais dit « un half ironman me semble faisable, un ironman est impossible, je ne vois pas comment courir un marathon après 180 km de vélo ».

Quelques années plus tard, une multitude de courses toutes distances confondues dont trois ironmans, une seule chose à changer chez moi : je sais maintenant que tout est possible.

Il y a une énorme différence entre vouloir, et pouvoir. Nous pouvons beaucoup, nous voulons beaucoup moins. Le plus difficile est de faire sauter les barrières psychologiques que l’on se fixe.

Les plus grandes des qualités à avoir pour terminer un ironman sont, la volonté et la détermination. La capacité physique à terminer un ironman ne découle que de ces qualités. S’entrainer quand il fait froid, quand l’envie n’est pas là, quand il y a des choses plus facile à faire. Si vous avez de la volonté, et que vous êtes déterminés, vous pouvez réaliser de grandes choses. Et peu importe le domaine.

Il est par contre vrai que dans notre société où le « sans effort » est à la mode, ces qualités se perdent. Heureusement, c’est un état d’esprit qui s’acquiert, et j’ai toujours espoir de voir un jour les adeptes du « oui mais » avec tout un tas d’excuses derrière changer.

Il y a des gens qui disent qu’ils peuvent, et d’autres qu’ils ne peuvent pas. En général ils ont tous raison.
Henry Ford

Super vidéo (en anglais) qui résume bien la mentalité et l’état d’esprit nécessaire.

Je vous invite à réfléchir la prochaine fois que vous direz « je ne peux pas » si ce n’est pas plutôt une question de ne pas vouloir.
Benoit

Planifier sa saison différement pour progresser

Premier article de la série pour partager les modifications que j’ai apporté à ma préparation ironman. Et ça aura marché, une heure de moins ! Petite précision avant de commencer, je ne savais pas du tout ce que ça allait donner.

Pourquoi modifier sa façon de s’entrainer ?

Si j’étais arrivé au bout l’année dernière, pourquoi changer ? Parce que je voulais progresser. Et surtout, car le principe de l’entrainement est de stresser l’organisme, ce qui le pousse à monter son niveau de forme pour répondre aux contraintes imposées par l’entrainement. Si l’entrainement reste le même, les progrès diminuent, car la stimulation n’a plus lieu. Voir cet article pour plus de détails. Lire la suite

Reprise, ironman, entrainement

C’est la rentrée, et après de longues semaines de silence, me voici derrière mon écran à nouveau pour échanger sur le triathlon !

Et il s’en est passé des choses. Dans les bonnes nouvelles, j’ai participé au Challenge Vichy (distance ironman) et je l’ai terminé en 11h45, soit une heure de moins que Roth l’année dernière.
11h45 (1h15/5h48/4h31)

Lire la suite

Comment maximiser sa progression dans les sports d’endurance ?

La première partie de saison touche à sa fin et vous vous projetez sur vos prochaines courses en vous demandant comment progresser, et tant qu’à faire autant que possible ? Voici quelques pistes de réflexion pour créer votre contenue d’entrainement à fin de tirer le meilleur profit de vos séances.

Varier les contenus des séances

Lire la suite

Pour quelles raisons s’entrainer jour après jour ?

Des mois d’entrainement pour quelques heures de course

Nous, sportifs passionnés, passons des heures à nous entrainer, pour au final un évènement qui ne durera que quelques heures/secondes selon les disciplines. Il faut arriver à rassembler toutes les pièces d’un puzzle pour produire une performance un jour dans l’année. Le jeu en vaut-il la chandelle ? J’entends souvent parler de sacrifice à faire. Je ne suis pas d’accord. A un niveau amateur, c’est un choix personnel, rien de plus.

Je vais prendre l’exemple d’un groupe d’âge comme moi, qui participe à un ironman pour éviter de parler au nom de tous. Mes propos ne concerneront donc que mes motivations. Après tout, nous avons tous nos raisons de nous lancer des défis, peu importe leurs natures. Lire la suite

Entrainement vélo pour le triathlon : travail d’allure

Pour ceux qui auront la chance d’avoir un temps printanier ce weekend et non pas d’automne, voici une séance sympa à faire à vélo (environ 3h), aucun souvenir d’où je la sors par contre. N’hésitez pas à mettre une ceinture cardio pour relier des fréquences cardiaques à vos sensations, c’est toujours utile d’avoir ce genre de données pour la gestion de course.
Entrainement vélo : travail d'allure

Échauffement

45′-1h avec augmentation progressive de l’intensité

Bloc 1

10 x (2′ à intensité courte distance, 1′ de récup)

Bloc 2

5 x (8′ intensité IM – 4′ intensité half IM –  2′ intensité CD – 1′ récup)

Retour au calme

le temps de rentrer à la maison. Et si vous avez le gout, 5km de CAP derrière !

Bonne séance !

Les déterminants de la performance en endurance (partie2)

Les facteurs de performance en triathlon : le seuil lactique

Après quelques années de pratique intensive des sports d’endurance, les capacités aérobies ne s’améliorent plus beaucoup. Il est préférable de passer du temps à s’entrainer « au seuil ». Et à titre perso, ça me fait énormément progresser.

Quelques notions de physiologie

Lire la suite

Les déterminants de la performance en endurance (partie 1)

Introduction : les facteurs de performance en endurance

Un des buts de l’entrainement est d’améliorer ses capacités physiques, en vue de produire une performance, qu’elle soit de devenir champion olympique, ou terminer sa première course. La performance en triathlon et dans les sports d’endurance en général dépend principalement de trois facteurs :

  • la capacité de l’organisme a utilisé l’oxygène
  • le rendement ou l’efficacité énergétique
  • le seuil lactique

Ces facteurs dépendent à leurs tours de caractéristiques intrinsèques et extrinsèques, certaines que l’ont peut travailler, d’autres (malheureusement) non. Lire la suite

Entrainement natation pour le triathlon : fractionné descendant

Une petite séance bien sympathique que j’ai effectuée dans la semaine. Pour vous donner une idée de mon niveau, et adapter les départs en fonction du votre, je tourne en 1’50 au 100 m sur un 1500 m en bassin de 25 m.

Entrainement en natation

Échauffement

  • 2x(100 Crawl/50 dos/ 50 brasse)
  • 4×50 allure soutenue, 20″ de récup entre les 50
  • 4 fois 25 fort

Corps de séance

  • 5×150 départ 3′
  • 5×100 départ 2′
  • 5×50 1′

Retour au calme

  • 200 pullbuoy souple
  • 100 m dos deux bras

Total de la séance : 2500 m

Comment vaincre l’ennui sur home trainer ?

J’entends souvent dire qu’il est difficile de faire du home-trainer, trop ennuyeux. Pourtant, j’arrive facilement à m’entrainer dessus, et je dois dire que j’aime bien, c’est rapide, efficace et bien pratique quand il fait mauvais. En ce moment c’est 2 ou 3 séances par semaine. Je vais donc en profiter pour vous donner mes tuyaux, ça pourrait vous servir !

Si vous arrivez à faire des longueurs en piscine en regardant les petits carreaux, il n’y a pas de raisons pour que vous n’arriviez pas à pédaler chez vous. 😉 Lire la suite

Entrainement vélo pour triathlon: séance de PMA sur home trainer (2)

Aujourd’hui, travail de PMA sur home trainer, ça va piquer !

Échauffement

15 mn à intensité croissante. N’hésitez pas à faire quelques accélérations pour chauffer les jambes et augmenter la fréquence cardiaque.

Corps de séance

  • 7 fois 1′ très fort, 30″ de récupération. Pour les 1′, je cherche à tenir la plus haute intensité possible pour être assez constant sur les répétitions.
  • 2mn de récupération
  • 7 fois 1′ très fort, 30″ de récup

Retour au calme

Pédalage tranquille pour faire redescendre la fréquence cardiaque et soulager les jambes.

Quelques tuyaux pour planifier sa nouvelle saison

Ça y est, me voila dans la première semaine de mon premier bloc d’entrainement en vue des prochaines courses. :) Et ça fait plaisir !! Je vais en profiter pour partager ma méthode pour structurer mes prochains mois d’entrainement, ça pourrait vous aider à en faire de même. Je précise que c’est ma façon de faire, pas LA solution.
Voilà les différentes questions que je me suis posé :

  • Quels sont mes objectifs ?
  • De combien de semaines je dispose jusqu’à ma course « A »?
  • Combien d’heures je suis prêt à m’entrainer par semaine ?
  • Quelles contraintes externes dois-je prendre en compte ?
  • Qu’est-ce que je peux changer par rapport à l’année dernière pour améliorer ma préparation ?

Lire la suite